Lecture

L’internement en France et en Afrique du Nord

Maroc, Algérie, Tunisie

Ce livre-là nous l’attendions. Depuis longtemps déjà notre camarade Madeleine Quéré nous parlait de ces années-là et de ces camps, elle insistait pour que chacun sache et que nul n’oublie ce qui s’était passé et les noms des camarades qui avaient été internés.

Depuis longtemps nous savions que Madeleine menait un travail de recherche sur ces événements. Quand l’IHS CGT des PTT nous a parlé de faire un livre avec la somme des documents collectés par Madeleine, immédiatement nous avons souscrit à cette idée.

Aujourd’hui ce livre existe et chacun d’entre nous peut se le procurer. Mais laissons la parole à Serge Lottier qui mieux que quiconque peut présenter ce livre :

« Depuis quelques années, de multiples ouvrages sont consacrés à la guerre 1939-1945.

Romans, récits, témoignages, émissions de radio et de télévision. Le plus souvent, ils exaltent l’engagement et le sacrifice de femmes et d’hommes épris de liberté.

Le document que vous avez entre les mains est une autre contribution à l’histoire de cette guerre.
C’est un ouvrage sur les camps, prisons et autres lieux de détention, là où ont été emprisonnés des hommes dès 1938 pour les étrangers et les nomades, dès 1939 avant la déclaration de guerre (3 septembre) et après pour les Français, communistes, syndicalistes... et juifs dès octobre 1940.
Sa présentation par département pour la France, l’Algérie, le Maroc et la Tunisie n’avait jamais été publiée ainsi.

JPEG - 73.9 ko
L’internement en France et en Afrique du Nord : Maroc, Algérie, Tunisie

C’est aussi un livre qui fait réfléchir sur les dangers du présent. Oui, cela a existé dans notre pays, et « nos colonies » ont servi d’arrière-boutique !
Derrière chaque nom, il y a un être humain qui croyait au ciel ou qui n’y croyait pas. Il refusait sous une forme ou sous une autre la bête immonde, l’asservissement de la France.
La plupart aujourd’hui sont devenus des inconnus, mais « le passé des humbles vaut bien celui des grands » disait Victor Hugo !

C’est à Madeleine Quéré, fille de résistant, militante syndicaliste aux PTT, aujourd’hui en retraite, que nous devons ce travail consécutif à des années de recherches, mis en cohérence avec l’aide de notre ami Émile Dupuy, dont le père a été emprisonné dans l’un des camps au Maroc.
Merci à tous les deux de mettre en lumière, près de 70 ans après, ces hommes qui, par leurs engagements, ont participé à féconder la France après 1945.
Il y a quelques années, nous avions publié une brochure à la suite d’une soirée organisée avec les Instituts d’Histoire CGT des Mineurs, de la Métallurgie, des Cheminots, des PTT sur ce sujet.

Aujourd’hui, en publiant ce document, nous voulons continuer à faire revivre l’histoire, notre passé collectif.
Car si nous nous privons de cela, seul, sans mémoire collective, nous risquons d’être le jouet facile de tous les briseurs de Liberté. »

Serge Lottier
P.S. :

Pour recevoir ce livre vous pouvez nous le commander à :
IHS 94, 11-13 rue des Archives 94010 Créteil 
accompagné d’un chèque de 12 € à l’ordre de IHS du Val-de-Marne