Naisssance de l’UD CGT du Val de Marne

Il y a 55 ans
naissait l’Union Départementale des Syndicats CGT du Val de Marne

C’est la loi du 10 juillet 1964 qui divise l’ancienne Seine et la Seine et Oise en sept entitées nouvelles : la Seine, pour Paris intra-muros, les Hauts-de-Seine, le Val d’Oise la Seine-Saint-Denis, l’Essonne, les Yvelines et le Val de Marne.

L’objectif de cette loi est clair, il s’agit de réorganiser la région parisienne pour faire face aux problèmes que pose l’explosion démographique mais surtout d’éviter la montée en puissance de la banlieue rouge, en adoptant un redécoupage administratif par Cantons et Départements sensé assurer une hégémonie de la droite.
Ainsi le Val de Marne comptera un million d’habitants, dont 450.000 actifs répartis en 47 communes. C’est un mélange savant de communes ouvrières et de banlieues pavillonnaires aisées qui sur le papier doit donner la majorité à la droite. La suite prouvera que ce n’est pas si simple.

Pour s’adapter à cette nouvelle organisation territoriale le Bureau confédéral de la CGT décide dans sa réunion du 25 mais 1966 de décentraliser l’UD de la Seine et de créer autant d’UD qu’il y a de nouveaux départements. En même temps la CGT adopte le principe de la création d’une Union Régionale pour l’ile de France.
Ainsi le 3 et 4 novembre 1966, réuni à la Grange aux Belles, l’UD de la Seine entérine cette modification et dans la foulée le 5 novembre 1966, dans la salle des fêtes de la Mairie d’Ivry, se tient le premier congrès constitutif de l’Union Départementale des syndicats CGT du Val de Marne.
A l’ouverture de ce premier congrès le Val de Marne compte déjà 30.000 syndiqués, répartis en 280 syndicats et 5 Unions locales.
A la suite des travaux, c’est Roland Foucard, ancien conseiller général de la Seine, Secrétaire du syndicat du bâtiment de la Seine qui est élu Secrétaire général, avec trois secrétaires adjoints pour constituer le bureau : Bernard Jourd’hui (MIOM Vitry) et membre de la CE confédérale, Marion Landrat, Secrétaire de la Fédération du Cartonnage et Marcel Roussel (Travailleur de l’Etat) qui était jusqu’alors secrétaire de l’UD de Seine et Oise.
Dans son rapport d’ouverture comme dans ses conclusion Roland Foucard insiste sur le fait que la création de cette nouvelle UD n’est pas un acte administratif mais un choix politique, car, si ce nouveau découpage a été pensé par le pouvoir dans le seul intérêt du Capital, il incombe à la CGT d’y faire entendre et triompher les revendications des travailleurs.

Jacques Aubert
À télécharger :
JPEG mis en ligne le 22.01.2022 (3.6 Mo)